Terminator -semence OGM

Publié le par Sof

Je vous communique cette info reçue par mail aujourd'hui, pensez à faire circuler l'info autour de vous!

Technologie Terminator - Le retour des semences-suicide! Nous avons besoin de vous.

Terminator n'a malheureusement pas été reléguée aux oubliettes. L'industrie et certains gouvernements font à nouveau des pieds et des mains pour commercialiser cette technologie - des plantes modifiées génétiquement pour rendre les graines stériles à la récolte. Le gouvernement canadien a tenté de faire lever le moratoire international de fait (des Nations unies) sur Terminator en février 2005. Pour affronter cette nouvelle crise et refaire l'opposition mondiale, nous vous demandons de participer à la campagne mondiale pour Interdire Terminator et d'agir avec nous.
Il faut se mobiliser dès maintenant pour presser les gouvernements d'interdire Terminator à l'échelle nationale et internationale. Les Nations unies tiendront bientôt deux rencontres importantes où il sera discuté de Terminator. Notre but, c'est de faire interdire Terminator à ces deux rencontres de la Convention des Nations unies sur la diversité biologique : 23 au 27 janvier en Espagne, et 20 au 31 mars au Brésil.
Pour y arriver, nous avons besoin de vous MAINTENANT. Nous demandons aux individus, aux collectivités et aux groupes du monde entier de passer à l'action sur le plan local, national et international dans le cadre de la nouvelle stratégie mondiale.
Plusieurs d'entre vous défendent déjà les droits des agriculteurs, la souveraineté alimentaire et l'autodétermination des peuples et des collectivités. Vous avez réussi à contrer Terminator par le passé. Ajoutez maintenant Terminator à vos campagnes - et ajoutez vos efforts et votre voix à la campagne pour Interdire Terminator.
CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE
 - Groupes et collectivités, Appuyez la campagne pour montrer au gouvernement le poids de l'opposition mondiale :
- Abonnez-vous à nos alertes courriel pour recevoir les nouvelles de dernière heure et passer à l'action sur-le-champ quand il le faut :
- Ralliez les membres de votre collectivité et pressez le gouvernement d'interdire Terminator à l'échelle nationale et aux Nations unies.
Nous pouvons vous fournir du matériel de sensibilisation et des contacts.
- Organisez des événements et des interventions - Devenez un contact et un organisateur de la campagne pour Interdire Terminator.
- Diffusez l'information sur Terminator dans votre collectivité afin de collaborer avec nous.
 - Adoptez une résolution contre Terminator dans votre groupe ou votre collectivité pour exprimer votre désaccord et vos motifs de manière publique et explicite.
- Pour des idées, de l'information et du matériel de sensibilisation :
Vos commentaires sont précieux - collaborez à la stratégie - participez à la campagne.
BIENTÔT à www.banterminator.org : vous pourrez Choisir votre pays pour passer à l'action et consulter notre Foire aux questions
POUR COMMUNIQUER AVEC NOUS
Voir les coordonnées complètes ci-dessous
 
PLUS DE DÉTAILS SUR LA CAMPAGNE
> Objectif
La campagne « Interdire Terminator » a pour objectif d'encourager les Etats à interdire la technologie Terminator aux niveaux national et international, et soutient les efforts de la société civile, des agriculteurs, des peuples autochtones et des organisations sociales qui mènent campagne contre cette technologie.
> Stratégie
Le moratoire international qui existe de fait sur la technologie Terminator à la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique (CDB) se trouve aujourd'hui menacé. La question de Terminator est à l'ordre du jour de deux réunions de la CDB qui vont avoir lieu en 2006: celle du Groupe de travail sur l'Article 8  (j) qui aura lieu à Grenade en Espagne entre le 23 et le 27 janvier, et la 8ème Conférence des Parties de la CDB à Curutiba, Paraná, au
Brésil entre le 20 et le 31 mars. Ces réunions offrent l'occasion de renforcer le moratoire de manière déterminante. La période préparatoire à ces réunions est aussi une occasion très importante d'inciter les gouvernements à instaurer des interdictions au niveau national sur la technologie Terminator, comme le Brésil et l'Inde l'ont fait. Les entreprises ne mettront fin à leurs efforts pour commercialiser Terminator que si les Etats interdisent cette technologie.
> Origines de la campagne : La campagne « Interdire Terminator » a commencé en réponse aux récentes tentatives d'Etats et d'entreprises de faire pression pour des essais en champs et la commercialisation de Terminator. Malgré une opposition très forte, le gouvernement canadien a essayé, en février 2005, de contourner le moratoire international de fait de la CDB sur la technologie Terminator. La campagne « Interdire Terminator » s'est constituée suite aux débats initiés par les organisations de la société civile installées au Canada (le groupe ETC, Inter pares, l'Union nationale des agriculteurs et USC Canada).
> Historique
En 1998, le groupe ETC (alors RAFI) a découvert l'existence des brevets Terminator. En 1999, en réponse aux multiples réactions d'opposition du public, deux des plus grosses firmes de semences et de produits agrochimiques, Monsanto et AstraZenec (aujourd'hui Syngenta) se sont fermement engagées à ne jamais commercialiser de semences Terminator. En 2000, la Convention des Nations Unies sur la diversité biologique a adopté un moratoire de fait sur les semences Terminator. Beaucoup de gens ont alors pensé que le danger était passé et l'attention de l'opinion publique sur cette question a diminué. Malheureusement, la technologie Terminator continue d'être développée et sa promotion se fait activement.
> Composition
Comité de direction de la Campagne « Interdire Terminator » :
- AS-PTA - Assessoria e Serviços a Projectos em Agricultura
- ETC Group - Action Group on Erosion, Technology and Concentration
- Indigenous Peoples Council on Biocolonialism http://www.ipcb.org
- ITDG - Intermediate Technology Development Group http://www.itdg.org
Pesticide Action Network - Asia and the Pacific http://www.panap.net
- Third World Network http://www.twnside.org.sg
 
>CONTACTS
Phone: 1 613 241 2267
Fax: 1 613 241 2506
431 Gilmour Street, Second Floor Ottawa, Ontario Canada K2P 0R5

Publié dans OGM

Commenter cet article